TÉLÉCHARGER BREAKDOWN POINT DE RUPTURE GRATUITEMENT

Ce soir à la TV, en replay, sur Netflix, sur YouTube : découvrez notre sélection Un désert, un camion monstrueux et une bagnole agonisante avaient suffi au jeune Spielberg pour faire Duel, un modèle du film d'angoisse. On y pense forcément en voyant Breakdown. On serait même prêt à parier que Jeff Kurt Russel, impec , la victime, y pense aussi, au début, quand la situation n'est pas encore alarmante et se limite à une prise de bec bizarre avec un conducteur teigneux dans une station- service. Puis Jeff et sa femme, Amy Kathleen Quinlan , tombent en panne dans une région désertique. Un routier tout ce qu'il y a de sympa emmène la belle dame au bar le plus proche, afin qu'elle appelle une dépanneuse. Et puis plus rien : Amy a disparu dans la nature

Nom:breakdown point de rupture
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:66.96 MBytes



Par chance, un camionneur propose d'emmener Amy au restaurant le plus proche pour chercher du secours. Ayant finalement réussi à réparer, Jeff pense retrouver sa femme dans ce bar perdu au milieu de nulle part.

Mais personne ne semble avoir vu ni Amy, ni le mystérieux camion. Avec un scénario bien ficelé, et ce qu'il faut de rebondissements et de moments d'action à forte tension dramatique, ce film sans prétention réjouira les amateurs du genre, et entre dans la lignée des nombreux films américains où d'énormes semi-remorques inquiétants sillonnent les routes désertiques du Nouveau-Mexique. Quand la Jeep Cherokee flambant neuve de Jeff et Amy Taylor Kurt Russell et Kathleen Quinlan tombe en panne en plein désert du Nouveau-Mexique, c'est d'un air plutôt soulagé qu'ils acceptent la proposition d'un routier sympathique, "Red" J.

Walsh de conduire Amy à un restaurant proche d'où elle pourra téléphoner pour appeler un dépanneur, pendant que Jeff reste surveiller sa voiture. Mais quand Jeff aura réussi à trouver lui-même la panne et se sera pointé au lieu de rendez-vous, ce sera pour constater que ni Amy, ni le camion de Red, n'y ont été vus. Cela va être le début d'un long chemin de croix pour Jeff, peu aidé par une police dont on se demande si elle n'est pas dans le coup.

Et quand il réussira enfin à retrouver Red, celui-ci niera avec véhémence avoir jamais rencontré ni Jeff, ni son épouse. Jeff, un homme ordinaire, pas forcément un héros dans l'âme, mais mu par le fol espoir de revoir sa femme chérie vivante, va se retrouver traqué par une bande qui semble avoir monté toute une machination afin de plumer son compte en banque.

Il va alors devoir mobiliser toutes ses ressources pour à la fois leur échapper et trouver leur repaire et des indices qui pourraient le conduire à Amy. Le rythme du film va s'accélérer régulièrement, depuis une introduction destinée à positionner les acteurs jusqu'à un final violent et peut-être pas aussi politiquement correct que ce que les productions hollywoodiennes nous fournissent d'habitude.

Le spectateur reste accroché à son siège par une tension d'autant plus palpable que le personnage de Jeff réagit de manière assez crédible, à savoir comme on peut supposer que toute personne qui n'a pas l'entrainement d'un James Bond le ferait dans des situations semblables. Si Jeff et Amy sont clairement les gentils, et un certain nombre de types détraqués à la gueule patibulaire clairement des méchants le pire étant Earl, joué par M.

Gainey , Red et quelques policiers semblent au début moins manichéens, avant que les masques ne tombent pour de bon. Le jeu des acteurs est solide, Kurt Russell et J. Walsh réussissant chacun une composition sans faille. La gentille Katheen Quinlan est plus en retrait à cause d'un scénario la faisant bien vite disparaître du devant de la scène. Le film est visuellement très agréable, avec une belle mise en valeur des paysages désertiques du sud des Etats-Unis, et aussi des monstrueux camions qui sillonnent leurs routes, "Breakdown" rappelant le "Duel" de Spielberg par de nombreux côtés.

La mise en scène est efficace, et on croit d'autant plus à ce qu'on voit à l'écran que le film n'a pratiquement pas fait appel à des effets spéciaux. Tourné il y a maintenant dix ans, ce film, qui n'avait certainement pas l'ambition de marquer l'histoire du cinéma, a le mérite de n'avoir pas pris la moindre ride et s'il ne véhicule aucun message philosophique, il atteint parfaitement le but que s'était fixé le réalisateur-scénariste: divertir.

Quelques défauts de pellicule sont visibles, mais la définition est très correcte, avec un peu de grain, et la compression a été réalisée avec soin, montrant toutefois quelques limites dans les scènes nocturnes de la fin du film. Concernant le point de vue artistique de la photographie, due à Doug Milsome, on appréciera les belles images des contrées désertiques de Nouveau Mexique, même s'il s'agit de paysages vus maintes fois dans les films américains.

Le Son : 2. VO et VF se valent, avec des dialogues clairs et un bon rendu de la musique de Basil Poledouris, qui est bien dans le ton du film, mais pas inoubliable. L'Interactivité : 0. Le film est assez finement découpé en 31 chapitres, et l'on peut changer de langue et sous-titres à la volée. Les bonus : Le désert inspiré par certains paysages du film?? Le visuel reprend l'affiche du film, une composition essentiellement bicolore, en bleu et jaune, assez originale dans la forme mais d'un esthétisme dicutable.

Le titre est absent, mais pas les logos qui encombrent la partie gauche. Les textes légaux en pourtour sont très discrets, mais le rond central n'est pas imprimé.

Note Finale :

TÉLÉCHARGER BUTTONBEATS ATL PIANO GRATUIT

Breakdown/Point de rupture

.

TÉLÉCHARGER PROGDVB 7.6 GRATUIT

“Breakdown, point de rupture” sur Netflix : crise de nerfs dans le désert pour Kurt Russel

.

TÉLÉCHARGER LORDI ZOMBILATION GRATUIT

BREAKDOWN POINT DE RUPTURE

.

Similaire